Les Milandes le château de Joséphine Baker en Périgord noir

Dans la région Aquitaine en Périgord noir, à Castelnaud-la-Chapelle une visite émouvante et troublante dans le château des Milandes de Joséphine Baker
33

Dans le sud-ouest de la France, en région Aquitaine dans le département de la Dordogne, en direction de Belvès, se trouve le château des Milandes bâti en 1489 et établi sur la commune de Castelnaud-la-Chapelle.

Les Milandes un joyau du Périgord noir.

Les Milandes, situé au mileu des magnolias centenaires est un des joyaux du Périgord noir qui domine la vallée de la Dordogne.

Cette belle demeure a été celle de l'artiste de music-hall Joséphine Baker, qu'elle aimait surnommer "le village du monde" ou "la tribu Arc en Ciel" en raison de ses qualités humaines et de son adoption pour ses douze enfants venus de tous les coins de la planète.

Un parcours audio-visuel troublant raconte sa vie...

Un parcours audio-visuel troublant, vous emmène tout doucement dans toutes les pièces du château pour écouter et retrouver la voix de celle qui a su si bien chanter Paris avec un accent particulier, celui de son pays d'origine le Missouri.

Paris et ses scènes mythiques comme le "Casino de Paris" "l'Olympia" "les Folies Bergères" en 1928 ou elle dansa presque nue, vêtue d'une simple ceinture dorée dorée faite de bananes dorées.

Des spectacles magiques, inattendus pour une population vivant avec les tabous de son époque.

Elle a su s'imposer, se faire aimer, adopter par tous en laissant un souvenir inoubliable, celui d'une danseuse qui est sans doute à l'origine des scènes de music-hall actuelles.

L'intérieur du château.

Dans toutes les pièces de beaux meubles et objets, ses vêtements de scène rappellent sa présence, son goût pour les belles choses.

Sa chambre parée de toile de Jouy bleue, celle des enfants...

Les salles de bain ultra moderne, la grande salle à manger avec son beau lustre qui éclaire la grande table.

Sa silhouette en cire en bout de table semble si vivante qu'elle semble vous inviter à vous asseoir sur l'une des chaises à hauts dossiers.

Sa voix émouvante raconte ses joies et ses instants de bonheur...

L'après gloire, le départ et ses peines.

Ses chansons guident vos pas et vous emmènent vers sa cuisine ou la voix raconte ses peines.

Le poster de cette si belle femme, que l'on a expulsé, démunie de tout, assise sur les marches des escaliers devant la porte, lutte encore et arrache des larmes pour celle qui s'est battue pendant la guerre et tout au long de sa vie pour faire accepter les différences du monde.

Le souvenir bien présent.

La petite chapelle n'a pas pu oublier ses rires et ses pleurs....

Sur le même sujet