Le gratin savoyard, une recette qui réchauffe le cœur

Un plat facile et équilibré pour vos repas de famille ou entre amis. D'une base simple, le gratin savoyard vous autorisera toutes les fantaisies.
8

Devenues françaises seulement depuis 1860, la Savoie et la Haute-Savoie ont découvert la pomme de terre par l’intermédiaire de l’Italie bien avant les Français.

La cuisine savoyarde reste familiale et riche pour mieux résister aux froids des longs hivers. Elle utilise principalement des produits du terroir local comme les fromages, les diots ou les crozets.

Au-delà des sports d’hiver, des fondues, des vins blancs et du Génépi, elle nous offre un gratin familial de pomme de terre qui n'est pas sans rappeler le gratin dauphinois .

Si, comme on dit en pays de Savoie, « Le meilleur médecin est la marmite », ne manquez pas de faire honneur aux traditions en cuisinant ce délicieux gratin à la maison.

La recette du gratin savoyard

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 kg de pomme de terre
  • 1 l de bouillon (bœuf ou volaille)
  • 200g de fromage (tomme ou beaufort)
  • ail
  • sel
  • poivre
  • muscade
  • 1 noix de beurre

La pomme de terre se doit d’être moelleuse après cuisson sans pour autant se transformer en purée. Préférez donc les variétés à mijoter ou destinées aux gratins, comme la Charlotte, l’Agata, la Monalisa ou la Roseval.

La recette

Préchauffez votre four à 200°C.

Prenez un plat à gratin et beurrez-le. Epluchez de 2 à 3 gousses d’ail, coupez-les en deux et frottez-les sur le fond et les bords de votre plat.

Commencez par râper ou trancher votre fromage.

Puis épluchez et lavez vos pommes de terre. Coupez-les en tranches fines.

Montez le gratin en couches successives de pommes de terre et de fromage. Après chaque couche de fromage, pensez à assaisonner de poivre et d’une pincée de muscade. Le sel est facultatif, le bouillon et le fromage étant déjà salés. Finissez par une bonne quantité de fromage sur le dessus.

Lorsque votre gratin est monté, versez environ 1 litre de bouillon jusqu’à en recouvrir le haut. Assaisonnez à nouveau et parsemez de beurre.

Enfournez votre plat pour 1h de mijotage. Afin de vérifier la bonne cuisson de votre gratin, tester les pommes de terre avec la pointe d’un couteau.

Une recette qui accepte toutes les variantes pour mieux s’adapter à vos envies.

Pour donner plus d’originalité à votre gratin savoyard, vous pouvez jouer avec les charcuteries sèches de montagne comme les jambons de pays, la pancetta ou la coppa.

Le lard saura donner un air de terroir incontournable à votre plat.

L’utilisation de diots, natures ou fumés, coupés en rondelle, ne sera pas sans rappeler le traditionnel gratin de Montbeliard .

Un verre de vin blanc sec relèvera aussi légèrement le bouillon.

Sans oublier les champignons des bois qui seront une vraie récompense pour les valeureux cueilleurs.

Quand aux oignons et à l’échalote, ils sont les alliés incontestables de la pomme de terre, en relevant leur goût.

L’ajout de crème ou de lait dans cette recette n’apporte rien et sera donc à oublier.

Par contre, il est possible de faire un plat complet en remplaçant le bouillon par de l’eau et des herbes aromatiques. Couvrez ensuite votre gratin de côtes, grillades, filets ou côtelettes qui, en libérant leur jus, parfumeront délicieusement vos pommes de terres. Il sera certainement nécessaire de couvrir votre plat d’un papier sulfurisé en cours de cuisson pour éviter le dessèchement de votre viande.

Sur le même sujet