Les signes du zodiaque et les saisons: le printemps et l'été

Le zodiaque répartit les douze signes astrologiques trois par trois dans chacune des quatre saisons. Pourquoi? Quelle influence sur votre personnalité?
430

Mis au point durant l'Antiquité, le zodiaque* est la grille de lecture qui rend compte de l'observation et des connaissances humaines du monde par nos ancêtres de l'Hémisphère Nord. De fait, l'astrologie se base non seulement sur l'évolution des planètes dans la carte du ciel mais aussi sur le rythme de la nature qui y est intrinsèquement liée. On peut alors se demander comment le signe astrologique s'inscrit chronologiquement dans le zodiaque, de quelle façon il reflète le lien entre l'homme et la nature qui le voit naître, et plus précisément son influence sur la personnalité. Explications en quatre saisons.

Le printemps et les caractères des signes du Bélier, du Taureau et des Gémeaux

L'Air est l'élément dominant du printemps. L'humidité de l'hiver s'évapore sous l'effet du Soleil qui réchauffe la Terre, les jours se rallongent, la nature qui émerge de sa torpeur glacée prend une grande bouffée d'air pur. Renouveau, éclosion, bourdonnement, le printemps représente la vie dans toute sa splendeur à l'image de la première respiration gonflant les poumons du nourrisson.

  • Le Bélier: on lui associe l'élément Feu, le feu de l'énergie qui stimule la poussée des herbes, le feu de l'enthousiasme qui voit éclore les bourgeons, le feu du Soleil qui triomphe de la nuit de plus en plus tôt aux aurores et de plus en plus tard au crépuscule. Le signe du Bélier est celui de la naissance, tant au niveau de la nature qui s'étire d'un long sommeil hivernal que des êtres vivants avec plus particulièrement la venue au monde des agneaux. Les caractéristiques liées à la naissance sont typiques du natif du Bélier qui se distingue par son exceptionnel dynamisme, son enthousiasme à toute épreuve, son goût pour l'action, impétueuse et impulsive. Le Bélier comme son homologue à quatre pattes est fonceur et il le prouve en toutes occasions.
  • Le Taureau: à l'instar de ses sabots qui raclent le sol, on l'associe à l'élément Terre. C'est aussi la terre fertile, celle qui nourrit la croissance des plantes, celle qui permet aux jardins de s'épanouir dans la tiédeur bienfaitrice du soleil. Fécondité, procréation sont les dominantes du natif du Taureau qui attache une grande importance au foyer, aux plaisirs de la table, du sport et de la nature. Fidèle en amour, constant dans son travail, la vie auprès d'un Taureau est douce, saine et équilibrée.
  • Les Gémeaux: le natif des Gémeaux est gouverné par l'Air. Il s'épanouit dans une nature généreuse où l'on apprécie de flâner, le nez au vent. Le Soleil s'éternise dans le ciel et les pensées s'évadent devant la magnificence de la nature qui offre son grand spectacle de floraison. Tel l'oiseau qui déploie ses ailes et trace sa route dans un ciel azur, vierge de tout nuage, le natif des Gémeaux est porté aux voyages, qu'ils soient physiques ou intérieurs. Son intellect le conduit vers mille réflexions qui l'agitent sans cesse, son ouverture d'esprit lui vaut de multiplier rencontres et affinités. En perpétuel mouvement, il symbolise l'air rapide qui circule d'idées en passions, toujours vers de nouveaux horizons.

L'été et les caractères des signes du Cancer, du Lion et de la Vierge

Le Feu est bien évidemment l'élément maître de cette saison. Au solstice d'été, le soleil est à son zénith pour le plus long jour de l'année. La nature atteint l'apogée de son épanouissement: les cerises, les fraises, les framboises se cueillent en abondance, les vignes alourdies de grappes mûres appellent les vendangeurs. De juin à septembre, la terre étale ses richesses.

  • Le Cancer: le quatrième signe du zodiaque, lié à l'élément Eau, a soif de douceur. Dans cette terre qui s'assèche peu à peu, où l'eau de l'hiver s'est évaporée, où mers et océans rafraîchissent les vacanciers, on souhaite retourner à la source. Le calme succède au bouillonnement du printemps. Le natif du Cancer se caractérise par sa prédilection pour la tranquillité du foyer. Il est comme un enfant baignant dans les eaux utérines, se développant dans un cocon sécurisant et trouvant, si ce n'est le cas, refuge dans le rêve.
  • Le Lion: le natif du Lion brille de mille feux comme l'astre flamboyant en été, il est naturellement marqué par l'élément Feu. Il a la générosité de la saison riche des fleurs et des fruits qu'elle prodigue, le charisme du roi des animaux qui le prédestine à éblouir ses pairs dans le milieu professionnel et social qui le verra évoluer. Le Lion aime qu'on l'admire et qu'on l'applaudisse. C'est un leader et un 'winner' avant tout.
  • La Vierge: c'est dans une saison déclinante que naît ce signe de Terre. On défriche, on élague, on, sarcle, on laboure. Le temps des récoltes et des prévisions pour l'automne est arrivé. C'est donc avec un caractère ordonné, prévoyant qui lui permet de superviser à merveille son foyer et d'exceller dans les métiers en rapport avec la gestion, la nature, la famille que l'on retrouve la Vierge.
ici

*Le zodiaque saisonnier ayant été inventé d'après les observations de nos ancêtres dans l'hémisphère Nord, le problème de l'adaptation pour les natifs de l'hémisphère Sud se pose. Si les astrologues contemporains ne tiennent pas toujours compte de cet inversement des saisons, des experts de l'imaginaire astrologique comme Louis Cruchet, formateur en ethnoastronomie, prône dans Ethnoastronomie et traditions astrologiques , publié chez Publibook en 2009, une modification de l'interprétation zodiacale selon que l'on soit né dans l'hémisphère Nord ou Sud. Pour en savoir plus sur sa thèse d'une astrologie ouverte au pluri-ethnisme, son blog est disponible ici .

Sources : Découvrir et apprendre l'Astrologie, Hachette, Apprendre et connaître l'astrologie, vol1, 1999

Sur le même sujet