La civilisation sumérienne

La civilisation sumérienne est la première de l'humanité a avoir inventé l'écriture et a avoir appris à domestiquer puis administrer le monde.
52

On ne sait pas d’où viennent les Sumériens, mais on suppose qu’ils se sont installés dans la région de la basse-Mésopotamie vers la fin du VIe millénaire, là où vivaient d’autres populations. En effet, les noms des premières villes sumériennes – Ur, Girsu, Lagash, Uruk – ne sont pas de langue sumérienne ! Brève introduction au monde de Sumer.

Une civilisation première en tout

La langue sumérienne est unique. Bien que supplantée vers la fin du IIIe millénaire par les idiomes de l’akkadien – babylonien et assyrien – elle restera pour deux millénaires encore la langue de la culture et de la religion, un peu comme le latin ou le grec aujourd’hui.

Les Sumériens construisent les premières villes, irriguent leurs champs grâce aux fleuves du Tigre et de l’Euphrate, et inventent l’écriture qui leur permet de mieux gérer les premiers états ainsi que l’administration des villes.

La région mésopotamienne est pauvre en matériaux. Aussi, Sumer - ainsi que toutes les civilisations qui suivront - est une civilisation de terre et de briques. Tous les bâtiments sont ainsi construits à base de terre séchée au soleil qui forme des briques. Les pierres précieuses pour les bijoux et les statues, les métaux et le bois pour les constructions sont importés de très loin (Anatolie, Liban, Jordanie, Afghanistan)

Organisation sociétale

La société est très organisée. A la tête de l’état se trouve l’ « ensi », le seigneur qui a pu cumuler le rôle de chef de la cité et de chef religieux (« roi-prêtre »). Autour du roi se forme une caste de lettrés, qui devient une véritable administration qui gère le commerce, les revenus agricoles ainsi que le bon fonctionnement interne de la cité et de ses campagnes : constructions, recrutement militaire, distribution de nourriture et gestion des cultes des dieux.

Grâce à sa formidable « machine » culturelle, les Sumériens sont des innovateurs. Les premières écoles de l’humanité forment des intellectuels et des ingénieurs qui repensent le monde pour mieux le domestiquer. Ainsi, les Sumériens inventent la roue, divisent le temps en secondes et en minutes et favorisent les arts.

Périodes

L’histoire sumérienne n’a pas vraiment de commencement précis dans le temps puisque la civilisation sumérienne existe déjà avant l’apparition de l’écriture. L’archéologie nous révèle qu'elle prend ses racines à Eridu vers la fin du VIe millénaire. Cette information est d’autant plus remarquable que les textes religieux sumériens racontent que les dieux ont installé la royauté et la civilisation pour la première fois sur terre dans la cité... d’Eridu. Il est merveilleux de constater que les sumériens avaient gardé en mémoire, plus d’un millénaire après les faits, le lieu de leur première installation en basse-Mésopotamie.

Au gré des périodes - Obeid, Uruk, Jemdet-Nasr - se profil le IIIe millénaire où l’apogée des Sumériens s’étend sur presque 600 ans (entre 2900 et 2334 av. notre ère) dans une période que les historiens ont nommé la période des Dynasties Archaïques.

Après la prise du pouvoir par les sémites Akkadiens et du grand Sargon, la civilisation sumérienne connaît un bref soubresaut à la fin du IIIe millénaire avec la IIIe dynastie d’Ur avant de disparaitre brutalement en 2004 av. notre ère.

Sumer a vécu ! Vient le temps de Babylone !

Sources et compléments

L'écriture sumérienne

L'école sumérienne (Article découpé en quatre parties) 1 , 2 , 3 , 4

Femmes de Mésopotamie

Première céramique en Mésopotamie

Sur le même sujet