Arrêter définitivement de fumer sans grossir

Vous êtes motivé pour arrêter la cigarette mais vous ne cessez de reporter la date, soucieux d'éviter stress et prise de poids. Et si c'était possible ?

Vous avez pris la décision d'arrêter de fumer. Peut-être même que vous avez déjà essayer sans y parvenir. Oubliez les échecs. Commencez par ralentir régulièrement votre consommation, en repoussant l'heure de la première cigarette par exemple.

Une fois cette première étape franchie, suivez ces quelques conseils et rappelez vous que l'envie de fumer dure moins de cinq minutes, cinq petites minutes pendant lesquelles vous devrez tenir bon.

Parlez-en autour de vous

Parlez-en en premier lieu à votre médecin généraliste, acupuncteur, homéopathe, ou pharmacien qui saura vous proposer des substituts nicotiniques ou une aide appropriée. Le rôle des professionnels de santé et la prise en charge thérapeutique sont des facteurs clé d’un sevrage réussi.

Annoncez-le aussi à votre entourage, qui sera là pour vous soutenir dans les situations à risque.

Positionnez-vous en tant que "non fumeur" et non pas en tant que "fumeur en période de sevrage". Evitez les phrases négatives du type "j'essaie d'arrêter". Concentrez-vous sur votre objectif. Si vous êtes capable de trouver des prétextes pour en fumer une, vous êtes aussi capable de trouver des excuses pour ne pas fumer... Positivez !

Déprogrammez-vous

Occupez-vous l'esprit ou les mains pendant les quelques minutes critiques pour évitez de succomber.

Jouez avec un élastique, un trombone ou un crayon. Caressez votre animal favori. Si vous avez l'habitude de fumer au téléphone, tenez le récepteur de la main avec laquelle vous fumiez. Quand la pression monte, malaxez une balle anti-stress ou faites rouler une balle de mousse sur une surface plane, et écrasez-la si vous en ressentez le besoin.

Éliminez les pauses fumeur en faisant quelque chose d'agréable. Engagez une conversation quand cela est possible pour vous changez les idées. Faites des activités avec des non-fumeurs.

Anticipez en évitant le plus possible les situations "à risque" et les tentations. Ne refusez pas les invitations, optez plutôt pour l'humour. Prévenez vos amis fumeurs qu'ils vont avoir le temps de profiter de la vue pour admirer la pleine lune du balcon. Durant les premières soirées, restez vigilants. Buvez plutôt des boissons non alcoolisées et évitez les autres boissons excitantes comme le thé, le cola ou le café. Préférez les cocktails sans alcool, ou les jus de fruits frais.

Reprenez le contrôle et permettez-vous de refuser les cigarettes que l'on vous offre.Repensez à ce qui a motivé votre arrêt du tabac.

Rassurez-vous, chaque jour sans fumer vous rend plus fort face à la tentation. Les envies et la sensation de manque vont s'atténuer progressivement pour disparaitre définitivement.

Reprenez une activité physique

Remplacez la cigarette par des activités sportives que vous aimez ou que vous aimeriez essayer et qui font transpirer (marche rapide, footing, rollers, tennis, badminton, vélo, volley-ball, escalade, danse, boxe, karaté etc.). C'est excellent pour le moral et la gestion du stress. Votre sommeil sera de meilleure qualité et votre silhouette va s'affiner !

En retrouvant peu à peu votre souffle, cela sera de plus en plus facile et de plus en plus agréable.

Pensez au yoga, Qi Gong, ou Tai Chi, activités sportives douces qui allient entrainement et détente du corps et de l'esprit ...

Arrêtez de fumer sans prendre de poids

Un fumeur sur trois qui arrête le tabac, ne prend pas de poids. Ce n'est donc pas une fatalité.

Pour cela, évitez le "grignotage" entre les repas. Mangez plutôt une pomme, un excellent coupe-faim peu calorique, mais aussi des bâtonnets de carotte, de céleri et autres aliments frais; buvez beaucoup d'eau, et testez des produits à O% de matières grasses. Gare aux régimes draconiens pendant la période de sevrage tabagique...

Pour les besoins urgents d'avoir quelque chose dans la bouche, utilisez de la gomme, mâchez des bâtonnets de cannelle ou une paille. Brossez-vous les dents plusieurs fois par jour (la cigarette goûte mauvais après ça).

Si vous craquez, ne culpabilisez pas, dites-vous que ce petit plaisir était bien mérité (mais ne recommencez pas).

Respirez

Éliminez les odeurs de fumée sur vos vêtements, dans votre maison et dans votre voiture.

Respirez à fond , trois à cinq fois de suite, plusieurs fois par jour, en gonflant le ventre.

Si vous en avez la possibilité, sortez faire un petit tour, en ville dans un parc ou dans la campagne, et inspirez profondément... Sentez comme ça sent bon.

Relaxez-vous

Lavez-vous les mains à l'eau froide en rejoignant les poignets au-dessus de l'évier et soufflez lentement pour libérer la tension.

Dormez beaucoup, étirez-vous en prenant de grandes inspirations ou en bâillant, embellissez votre environnement, apprenez des techniques de relaxation.

Faites-vous plaisir aussi avec des activités qui offrent de nombreuses occasions de détente et de rire comme l'improvisation, le théâtre, le cinéma, la lecture, le chant, la musique, le dessin, les mots croisés, etc.

Faites l'amour.

Récompensez-vous

Récompensez-vous régulièrement avec l'argent économisé des cigarettes. Ouvrez un compte épargne avec ou sans objectif (un voyage ou un bateau, une moto, ou un rêve que vous aimeriez vraiment réaliser).

Conclusion: faites-vous plaisir autrement et pour longtemps...

Sur le même sujet