">
user_images/35284_fr_pb0709coup.jpg

PIERRE BANNIER

Publié dans : Les articles Culture de Pierre Bannier

Le Club des Cinq, chef d'œuvre d'Enid Blyton

Série classique de la Bibliothèque Rose préfigurant le dessin animé "Scoubidou", "Les Cinq" font toujours partie des lectures préférées de nos têtes blondes

Ecrits entre 1942 et 1963, les vingt-et-une aventures du Club des cinq mettent en scène les vacances de deux frères, une sœur et leur cousine accompagnée de son chien.

A côté de François -l’aîné un peu rabat-joie- on trouve le dynamique Mick, la fragile Annie et surtout le garçon manqué Claude, cette cousine plutôt sauvage qui initialement ne voudra rien avoir à faire avec ses cousins.

Initialement situés outre-Manche, les romans ont profité d’une adaptation en français pour se relocaliser en Bretagne, mais aussi dans la région Rhône-Alpes…

Les blessures de l’enfance

Dans cette série de romans à destination des 8-10 ans, Enid Blyton projettera une partie de ses douleurs passées ; son enfance ayant été marquée par le couple déchiré de ses parents. Du coup, dans le Club des Cinq la plupart des adultes sont présentés comme étant des personnes irritables et acariâtres, et en tous cas parfaitement incapables de comprendre les désirs des enfants.

En compensation, tout le rituel des goûters d’enfants et des jeux en plein air donnera toute sa force aux récits palpitants, souvent champêtres et côtiers, le Club des Cinq montrant de singulières capacités à résoudre les énigmes avant la police officielle.

Ombres et lumières

Le temps qui passe met en évidence le côté un peu daté du cadre de ces aventures, dont l’environnement est souvent très sexiste et d’une obédience éducationnelle très conservatrice, sans parler du délit de faciès permanent à l’encontre des gens du voyage et plus généralement de toutes les personnes un peu atypiques.

Et puis finalement, le lecteur ou la lectrice peut finir par se demander si la pauvre Claude ne fait pas tout son possible pour être prise pour un garçon précisément pour éviter l’avenir domestique réservé alors aux femmes dans les années 40 et 50... mais il sera beaucoup pardonné à l’auteure tant est grande l’emprise qu’a la série sur le lectorat.

Les prolongements de l’œuvre

En France, le succès de cette série fut tel que les éditions Hachette demandèrent à un auteur de reprendre le filon : c’est Claude Voilier qui reprendra le flambeau, en signant 25 titres sous l’appellation « Les Cinq », afin de marquer une différence avec la série d’origine.

Progressivement, ce seront aussi des bandes-dessinées et plusieurs séries télévisées qui verront le jour, la plus célèbre ayant été produite en 1978 et 1979 par ITV -en Grande-Bretagne bien sûr !- et ayant plutôt bien rendu l’ambiance de mystère et d’excitation enfantine face aux dangers de la vie des adultes. Un must !

À propos de l'auteur

user_images/35284_fr_pb0709coup.jpg

PIERRE BANNIER

Auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la
  • 52

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!