F1 - GP de Chine 2011: Lewis Hamilton brise l'hégémonie de Vettel

Quelle course! Dans un Grand Prix de Chine ouvert jusqu'au bout, Hamilton a réussi l'exploit de remporter la course au nez et à la barbe des Red Bull.

Autant en Malaisie les pneus Pirelli avaient apporté une certaine confusion, autant en Chine, ils nous ont offert une bataille stratégique dantesque entre les McLaren, les Red Bull, les Ferrari et les Mercedes. Durant cette course folle, quatre pilotes différents ont mené le Grand Prix. Et surtout, les dépassements se sont multipliés à tous les étages, nous offrant un spectacle époustouflant.

Il va falloir s'habituer à cette incertitude constante pour apprécier comme il se doit un nouveau visage de la Formule 1. Aujourd'hui, les courses promettent d'être confuses mais spectaculaires. En Chine, Lewis Hamilton a su jouer de ces nouveautés pour faire plier Sebastian Vettel.

Hamilton fin stratège

"J'ai gardé un train de pneus tendres neufs pour la course demain, annonce Lewis Hamilton juste après les qualifications, car je pense que cela pourrait faire la différence." Le champion du monde 2008 avait vu juste. Ce train de pneus neufs lui a permis d'avoir un rythme de course plus élevé que ses adversaires. Là où Sebastian Vettel, Jenson Button et Felipe Massa ont dû faire attention à l'usure de leurs gommes, Hamilton a pu enchaîner des tours très rapides. Il a su trouver l'équilibre parfait entre vitesse et prudence pour doubler un Sebastian Vettel en perdition à cinq tours du but.

Ses larmes à l'arrivée ne trompent pas. La bataille a été intense et Hamilton a été sous tension nerveuse pendant toute la course. Il a parfaitement géré ses belles bagarres avec Jenson Button, Nico Rosberg et Felipe Massa pour être en position de menacer Sebastian Vettel en fin de course. Là non plus, cela n'a pas été facile. L'Allemand a sèchement fermé la porte à plusieurs reprises. Sans parler des réaccélérations tardives que Vettel maîtrise aujourd'hui à merveille. Un duel musclé que Lewis a remporté grâce à une manoeuvre surprise. Une leçon à tirer de ce Grand Prix de Chine: Sebastian et Lewis sont prêts à animer les débats en cette saison 2011.

Un championnat enfin lancé?

Cette victoire de Lewis Hamilton est remarquable à plusieurs titres. Il remporte son premier Grand Prix de la saison, il a accompli un chef-d'oeuvre stratégique et, surtout, il a mis à la série de victoires de Sebastian Vettel en ce début de saison 2011. Non, Sebastian Vettel n'aura pas une domination à la Michael Schumacher cette année. Les Mclaren ne sont pas loin derrière alors que les Ferrari et les Mercedes se rapprochent. Ce qui nous promet une belle saison 2011. Ca y est, le championnat est enfin lancé.

Sur le même sujet