Football et droits de retransmission télé

Les rapports entre le football et la télévision ont souvent été houleux. Aujourd`hui, les chaînes de télévision mettent beaucoup d'argent dans le foot
97

Ce qui est le plus impressionnant, c’est l’escalade des budgets qui atteignent plusieurs milliards d’euros injectés chaque saison dans le sport le plus populaire du monde.

Les premières retransmissions footballistiques

Dès 1927, le français Ernest Chamond prophétise que le football sera à terme le plus grand spectacle télévisé.

Cependant, la première véritable retransmission d’un match de football à la télévision a eu lieu le 16 septembre 1937; la BBC avait diffusé un match d’entraînement d’Arsenal FC contre sa réserve. Le choix d’Arsenal se justifiait par sa proximité des studios de télévision.

Mais le premier grand événement footballistique à être télédiffusé, fut la finale de la coupe du monde en 1970, entre le Brésil et l’Italie. Ce match a été diffusé dans 52 pays pour 600 millions de téléspectateurs.

Pour évaluer la progression vertigineuse des audiences, rappelons que, dès 1974, la coupe du monde tenue en Allemagne, sera diffusée dans 80 pays à un public estimé entre 700 et 800 millions de téléspectateurs. Mieux, en 1978, sur les 38 matches joués durant la coupe du monde, en Argentine, 22 seront diffusés en direct et, et, pour la première fois, la compétition est diffusée en Chine. La finale sera suivie dans 90 pays par près d’un milliard de téléspectateurs.

L’explosion des droits de retransmission télé

Durant la coupe du monde 1990, les droits de retransmission télé se sont élevés à environ 390 millions de francs français, au niveau mondial.

Aux États-Unis, au mondial 1994, les droits de retransmission ont atteint 460 millions de francs français

Mais c’est en 1998, à l’occasion de la coupe du monde, en France que les audiences et les droits de retransmission télé vont exploser. C’est ainsi que l’audience avait atteint 25 millions de téléspectateurs, en France; ce qui a constitué un record absolu pour ce pays. La finale a été suivie par près de 1.7 milliards de téléspectateurs, une audience exceptionnelle difficile à dépasser. L’audience globale mondiale avait atteint 40 milliards de téléspectateurs pour l’ensemble de la compétition, tandis que les droits de télévision avaient avoisiné 860 millions de francs français.

La coupe du monde 2002 a généré 41.100 heures de programmes (+ 38 % par rapport à 1998) pour 213 pays. L’audience globale mondiale avait atteint 29 milliards de téléspectateurs, soit une grande baisse par rapport aux 40 milliards de 1998. Cette chute avait eu pour cause le décalage horaire entre le Japon, la Corée et le continent européen ou l’Amérique du Sud.

En 2006, les matches de coupe du monde en Allemagne, ont été diffusés à 210 pays mais les systèmes de cryptage ont privé pas mal de pays pauvres des images du mondial.

Les droits TV des grands championnats européens permettent de terminer ce tour d’horizon chronologique et d’illustrer l’ampleur prise par les droits de télédiffusions,

Les droits TV des grands championnats européens

Pour la saison 2009-2010, ces droits ont atteints les cimes suivantes :

179 millions d’euros en Angleterre;

98 millions en Italie;

91 millions d’euros en Espagne;

85 millions d’euros en Allemagne;

Et 52 millions d’euros en France.

Comme on peut le constater, le mariage entre le football et les droits de télédiffusion se porte bien. Mais le danger de cette inflation des prix, c’est de priver les masses populaires aux moyens financiers limités du spectacle football à cause de l’octroi, en exclusivité, des droits de télédiffusion aux chaînes cryptées payantes.

Source :

  1. Bernard Poiseuil , Football et télévision (vol. 1), Paris, Librairie Notre siècle, 1986
  2. Wikipédia
  3. Info Plus(FIFA)-Coupe du monde et télévision

Sur le même sujet