Henry VIII et la naissance de la British Navy, la marine anglaise

Fondée par son père, Henry VII, sous les Tudors, la flotte royale britannique prend son essor avec Henry VIII.
13

Plus connu pour ses frasques conjugales et le sort qu’il réservera à ses six femmes, Henry VIII fut aussi un habile homme d’Etat, ou du moins un roi doté de conseillers avisés. Le plus connu des Tudors sut faire de la marine anglaise l’une des meilleures au monde.

L’héritage d’Henry VII

Si le premier roi de la dynastie Tudor, Henry VII , est le fondateur de la Navy (la marine anglaise), la flotte qu’il laisse à son héritier, Henry VIII , est peu développée. Elle se compose en tout et pour tout de cinq navires de guerre, dont deux caraques à quatre mâts de plusieurs étages. Sous son règne, Henry VIII fait construire 59 bateaux de toutes tailles, en achète 26 et en capture 13.

Une formidable arme de guerre

Fasciné par les navires et par les armes, Henry VIII est le premier monarque anglais à faire construire des bateaux de guerre équipés d’armes lourdes destinées à couler les vaisseaux ennemis.

Jusque-là, les navires étaient utilisés pour transporter les soldats, voire, pendant les batailles, comme plate-formes d’où l’on se battait au corps à corps. Mais en 1512, la Mary Rose , fleuron de la nouvelle flotte d’Henry (nommée ainsi en l’honneur de la sœur préférée du roi) et construite spécialement pour accueillir les énormes canons en bronze de l’armée, fait trembler l’ennemi et remporte une éclatante victoire, pendant la Guerre de la Sainte-Ligue.

La folie des grandeurs

Malgré cette démonstration de force, Henry VIII ne supporte pas que son ennemi de toujours, le roi d’Ecosse, possède un vaisseau plus grand que son dernier bijou. Il remet donc ses ouvriers et artisans au travail et, en 1514, l’immense et majestueux Harry est mis à l’eau. Chargé de 21 canons et pouvant transporter jusqu’à 700 hommes, il sert aussi de démonstration de force et de prestige. En 1520, lorsque le roi et sa première épouse, Catherine d’Aragon, se rendent à Douvres pour y rencontrer François I er , Harry est équipé de voiles en drap d’or!

L’ancêtre de la British navy

Ce nouveau vaisseau fait partie du vaste programme de réarmement lancé par Henry VIII et destiné à contrer les puissantes flottes européennes qui menacent la sécurité du royaume. Durant le règne d’Henry, les explorateurs espagnols découvrent les Amériques et, sous l’égide de Ferdinand Magellan, font le tour du monde. Pendant ce temps, si Henry quitte rarement les mers européennes, sa flotte prend de l’ampleur et gagne en puissance. À sa mort en 1547, elle se compose de près de 50 vaisseaux et peut faire face à celles traditionnellement plus puissantes des Pays-Bas, de France et d’Espagne.

Cela n’empêche pas les défaites, les déroutes même parfois. Ainsi en 1545, alors que la Mary Rose tente de repousser une invasion française à Portsmouth, une bourrasque la fait brusquement chavirer. Ce sont près de 700 hommes qui périssent dans le naufrage, un événement qui restera comme l’un des désastres les plus importants de l’ère Tudor.

Cependant, la création d’une flotte permanente fut l’une des réalisations majeures du règne d’Henry VIII. Cette flotte donnera plus tard naissance à la Royal Navy, deviendra la plus puissante au monde et protègera le commerce et les colonies anglaises. La victoire face à l’Armada espagnole sous le règne d’ Elizabeth I ère en sera l’accomplissement.

Sur le même sujet