Toponymie et géographie: définition, rôles, limites et formes

Qu'est-ce que la toponymie? Quels sont ses rôles et ses limites en géographie? D'où viennent les toponymes qui caractérisent la France métropolitaine?
31

La toponymie est un outil important des sciences humaines et sociales parmi lesquelles la Géographie. Mais cet outil a aussi ses limites. La formation des noms de lieux est toujours liée à l’Histoire des régions et des peuples qui les occupent ou les ont occupés…

Définition et intérêt de la toponymie en géographie

La toponymie est une branche de la linguistique ayant pour objet l’étude de l’origine des noms de lieux (communes, localités, hameaux, lieux-dits etc.) nommés toponymes. Cette science est utilisée dans de nombreux domaines comme par exemple la géographie.

La toponymie peut être très utile en géographie. Elle peut ainsi aider à déterminer l’époque de création d’habitats, d'activités et les différentes étapes de mise en valeur d’une région. L’étude de la toponymie des lieux-dits peut mettre en évidence des traces d’habitats ou d’activités aujourd’hui disparus ou encore la présence de types de sols particuliers.

Limites de la toponymie en géographie

En géographie, l’utilisation de la toponymie exige beaucoup de prudence car elle peut être source d’erreurs d’interprétation. Très utilisées en géographie, les cartes topographiques de l’institut géographique national (I.G.N.) peuvent parfois contenir des graphies erronées. Il arrive que des noms de lieux de périodes ou d’origines différentes aboutissent à une forme phonétique identique. Ainsi, en France, le suffixe « ange » peut avoir une origine gallo-romaine mais aussi une origine germanique datant du haut moyen-âge. De même, un nom de lieu d’origine récente peut avoir changé au cours de l’histoire.

Par conséquent, toute étude toponymique implique de n’utiliser que les types bien caractérisés. Enfin, comme la fondation d’habitats en génère souvent d’autres à proximité, il convient de comparer les noms des lieux proches. Dans une région donnée, plusieurs toponymes de même période historique ou de même origine est généralement révélateur.

Les principales étapes de formation des toponymes en France

Les noms de lieux sont toujours liés aux périodes historiques riches en invasions et occupations plus ou moins durables des territoires. Les noms des villes, villages, hameaux etc. dépendent des différents peuples à l’origine de leurs fondations. On distingue six grandes périodes qui ont marqué le peuplement de la France. La première période de peuplement dite pré-indoeuropéenne n’a laissé que peu de vestiges sauf quelques cas dans le Midi méditerranéen, en Gascogne ou au Pays Basque. Très complexes, les toponymes pré-indoeuropéens ne sont identifiables que par les linguistes. Dans l’Antiquité, les périodes celtique et g allo-romaine ont apporté quelques toponymes. Mais, c’est surtout au cours du Moyen-Âge qu’ont été fondées la plupart des toponymes de France. Même si la création de toponymes s'est évidemment poursuivie après la période médiévale, elle s'est révélée beaucoup moins fournie.

Sources et pour en savoir plus :

Gendron Stéphane, 2003. L’origine des noms de lieux en France. Essai de Toponymie. Éditions Errance, 2e édition, Paris, coll. Hespérides, 340p.

Comprendre la toponymie

Toponymes d'origine gallo-romaine

Sur le même sujet