Visiter la Principauté de Monaco

En cette période de vacances, pourquoi ne pas se rendre en Principauté de Monaco ? Portrait des lieux à visiter et à découvrir dans cette ville-état.
16

Il suffit de mettre un pied en terre monégasque pour comprendre que cette ville est bien sécurisée. Un policier en faction toute la journée à l’entrée de la frontière, une limitation de vitesse à 30 km/h, sans compter le nombre incalculable de caméras: souriez, vous êtes filmés. La sécurité, c’est l’un des principaux arguments avancés par les célébrités sur la question de leur ville de résidence. En effet, nombre de gens célèbres ont élu domicile à Monaco, ou y possèdent au moins un pied-à-terre : les tennismen Novak Djokovic et Ivan Ljubicic, le pilote Nick Heidfeld...

L’autre point qui frappe les esprits en entrant dans la Principauté est la vue. L’entrée dans Monaco permet de voir la ville en un coup d’œil, avec une vue imprenable sur la mer et le littoral monégasque. En se frayant un chemin parmi les nombreux immeubles, on arrive sur le port. Le port Hercule dévoile alors toute sa collection printemps/été de yachts, tous plus grands les uns que les autres. Petit conseil néanmoins: c’est au quai des Etats-unis que vous trouverez les bateaux les plus somptueux.

Entre jardins et monuments

Mais dans une ville, il y a toujours les immanquables. Qui, comme le dit la définition, sont à ne pas rater. Direction le Rocher de Monaco-Ville. Enfin, le parking situé en contrebas du Rocher. En effet, ce quartier n’est accessible qu’aux voitures avec plaques d’immatriculation monégasques ou 06. Une fois la voiture garée, quatre ascenseurs "spécial touristes" attendent l’ordre des voyageurs de monter sur le Rocher.

Accès direct devant le Musée océanographique, le lieu le plus visité de Monaco. Fondé par un prince passionné par le milieu marin et féru d’expédition, il accueille souvent des expositions concernant le développement durable et l’écologie. Pour bien visiter le musée, il convient d’y passer une petite partie de la journée.

En continuant la rue, on accède à la cathédrale de Monaco. C’est dans cette cathédrale que se trouvent notamment les corps de Grace Kelly et du Prince Rainier III. C’est aussi ce même lieu saint qui va accueillir le prochain mariage du Prince Albert II et de Charlène Wittstock. La visite se poursuit: tout le long du Rocher se trouvent des espaces verts avec vue à 180° sur la mer où il fait bon se reposer.

Parcs et jardins nous mènent doucement vers la place du Palais. Tous les jours à 11h55, et ce pendant 10 minutes, un afflux considérable de touristes se démène en essayant d’avoir la meilleure place pour observer la relève de la garde: autrement dit, une équipe de carabiniers qui remplace la précédente au pied levé.

Il est possible de visiter en partie le Palais. C’est une visite qui permet d’en savoir plus sur l’histoire de la Principauté, mais aussi sur le mode de fonctionnement particulier de Monaco, qui possède à la fois un Prince et un maire…

De part et d’autre de cette place, une pause s’impose pour admirer la vue. D’un côté, le quartier de Fontvieille entièrement construit sur la mer, avec son stade de football (Louis II), son port de plaisance et ses maisons avec piscines et jardins sur le toit. De l’autre, la Condamine (le vieux Monaco), le port Hercule et Monte-Carlo (qui est un quartier de Monaco). La vue sur le trio "yacht-casino-plage" prolonge l’envie de rester sur cette place.

Entre histoire et dolce vita

Mais la visite n’est pas finie. Une descente rapide des escaliers de la Rampe Major montre qu’il reste des vestiges de l’époque où le Rocher était une place bien gardée des autres populations: meurtrières et forteresses sont encore visibles.

Arrivée à Monte-Carlo. De loin, il s'agit du quartier le plus cliché de la Principauté. C’est à cet endroit que les plus fortunés de Monaco passent leur temps. Et il est aisé de les comprendre. Trois rues parallèles sont là pour répondre aux attentes de cette clientèle: Gucci, Prada, Chanel, Dior, Yves Saint Laurent…

Ces trois rues accèdent directement à la place du Casino, aussi appelé "Carré d’or". Sur cette place, il est possible de s’installer sur la terrasse du Café de Paris et d’admirer le bal incessant des grosses cylindrées s’arrêtant devant le Casino de Monte-Carlo. Ferrari, Porsche, Lamborghini… tout y passe. Le Casino de Monte-Carlo est mis en valeur par les nombreux espaces verts disposés devant: 200 mètres de jardins tout en longueur permettant d’admirer ce monument sous tous ses angles.

Pour finir en beauté…

Si madame n’a pas craqué aux appels des boutiques de luxe jouxtant le Casino, elle pourra faire un tour au centre commercial Le Métropole: 80 boutiques parmi lesquels Tommy Hilfiger, Lacoste ou Dunhill…

Après une bonne marche dans la Principauté, des derniers efforts sont à fournir pour rallier la plage du Larvotto, dans l’idéal en empruntant le même chemin (en partie) que les pilotes de Formule 1. La fameuse "épingle du Loew’s", puis l’accélération sous le tunnel à près de 300 km/h. Arrivé sur le littoral, la Champions Promenade est la dernière partie à visiter, surtout pour les amateurs de football. Ici, de nombreux footballeurs ont laissé leur emprunte de pied: Zidane, Zico, Ronaldo… On marche sur ceux qui ont façonné la légende du football.

A 100 mètres, la plage alterne entre plage privée et plage publique et vous laisse le choix. Il ne reste plus qu’à se baigner au milieu des poissons, dans la réserve maritime de Monaco chère au Prince Albert II. Une baignade bien méritée qui clôt parfaitement la visite de la Principauté…

Sur le même sujet