Pérou : ce que ne racontent pas toujours les guides de voyage

Lima, Arequipa, lac Titicaca, Cuzco, Machu Picchu: le circuit classique d'un voyage au Pérou réserve aussi des surprises intéressantes ou amusantes.

Une visite du Pérou promet des musées passionnants, des belles architectures, de superbes sites archéologiques, des paysages magnifiques, des rencontres sympathiques, mais aussi des surprises, des interrogations. Aperçu de ce que peut noter le voyageur.

Lettre à Elise

A Arequipa, dans une rue étroite du centre-ville, on entend le soir une petite musique : la « Lettre à Elise » de Beethoven. On se retourne : que voit-on ? Un camion-poubelle ! Eh oui, le ramassage des ordures s’annonce de cette façon, ce qui permet aux habitants de sortir leurs poubelles au bon moment et de les rentrer aussitôt.

Repas sec

Sur l’Altiplano, à Puno et dans les îles du Lac Titicaca, les repas sont composés d’une soupe, d’un plat, puis d’une tisane ou autre boisson chaude : on ne boit pas pendant les repas. Si l’on passe, sur la lac Titicaca, une nuit chez l’habitant, c’est bon à savoir. Et on se fait très bien à ce régime, certainement diététique.

Défilés et fêtes

Les grandes villes du Pérou ont une place d’Armes autour desquelles ont été bâtis les édifices officiels lors de la construction de la ville par les Espagnols au XVIe siècle : palais, cathédrale…

Le dimanche matin, on peut assister au défilé d’associations et de corps constitués. Les élèves et professeurs des établissements scolaires et universitaires, les membres d’association, des écoles et autres universités qui viennent se présenter aux édiles.

Les participants marchent au pas de l’oie, y compris les professeures en tailleur ! Parmi les enfants, c’est un peu anarchique : certains prennent leur rôle très au sérieux, mais on voit que d’autres ont hâte que cela se termine. La foule se presse autour de la place, les spectateurs se signalant aux membres de leur famille présents dans le cortège.

Et si d’autres occasions se présentent d’ organiser une fête , les Péruviens ne la manquent pas. Un exemple : l’anniversaire d’un collège donne, un soir de semaine, lieu à un beau défilé en musique et en costumes folkloriques ou plus fantaisistes, du genre majorettes en mini-jupes. Une fête religieuse est l’occasion, après la célébration dans l’église, de chants et danses profanes sur le parvis de l’église

Animation dans le train

Pour se rendre au Machu Picchu, on prend le train pour arriver à la ville d’Aguas Calientes, au pied du site. Le trajet depuis la ville d’Ollantaytambo dure un peu plus d’une heure et demie. Au retour, les touristes ont parfois la surprise de voir débouler dans le wagon un personnage grimaçant en costume folklorique, puis de se voir offrir un défilé de mode : chandails et châles en alpaga. Ce sont les membres de l’équipage ferroviaire qui endossent ces rôles d’animateurs et mannequins, et procèdent ensuite à la vente des modèles.

Imagine-t-on le personnel de la SNCF distraire ainsi les passagers, et améliorer le chiffre d'affaires de leur entreprise ?

Sur le même sujet