Produits dangereux: de nouveaux pictogrammes

Depuis le 1er décembre dernier de nouveaux pictogrammes sont apparus sur les produits ménagers et de bricolage dangereux. A connaître.

Depuis le 1er décembre 2010, les consommateurs ont vu apparaître de nouveaux pictogrammes sur les emballages des produits chimiques que nous utilisons pour l'entretien de la maison et du jardin ou le bricolage. En effet, une réglementation européenne, baptisée CLP (Classification, Labelling and Packaging), impose une signalisation identique pour tous les pays de l’Union pour respecter un ensemble de recommandations élaborées au niveau international: le "Système général harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques" ou SGH.

La CLP a été publiée au Journal officiel de l’Union européenne le 31 décembre 2008; elle est entrée en vigueur depuis le 20 janvier 2009, et a été mise en application le 1er décembre 2010 pour les substances dangereuses et au 1er juin 2015 pour les mélanges. Ce qui saute aux yeux des consommateurs et leur donne les indications nécessaires, ce sont les nouveaux pictogrammes sur les emballages.

Un double étiquetage sera certainement visible sur les emballages car une période de tolérance de deux ans a été mise en place, soit jusqu’au 1er décembre 2012 pour les substances et de sept ans, jusqu'au 1er juin 2017 pour les mélanges (produit comportant plusieurs substances).

Neuf catégories de dangers ont été définies, représentées chacune par un pictogramme (entre parenthèse le chiffre renvoie à l'illustration).

La bombe: risque d’explosion (SGH01)

Le produit peut exploser au contact d’une flamme, d’une étincelle, de l’électricité statique ou sous l’effet de la chaleur, d’un choc ou d’un frottement.

La flamme: produit inflammable (SGH02)

Il peut s’enflammer dans différentes circonstances :

  • au contact d’une flamme ou d’une étincelle,
  • sous l’effet de la chaleur ou d’un frottement,
  • au contact de l’air (par évaporation, certains produits dégagent des gaz qui s’enflamment spontanément).

La flamme sur un cercle: danger d’incen die (SGH03)

Le produit peut provoquer ou aggraver un incendie, ou provoquer une explosion s’il se trouve en présence de produits inflammables.

La bouteille: gaz sous pression (SGH04)

En bouteille ou bonbonne, il s'agit d'un gaz comprimé, liquéfié ou dissout qui peut exploser sous l’effet de la chaleur.

Les gaz liquéfiés peuvent être responsables de brûlures dites froides ou cryogéniques, comme l'air liquide.

Une pipette brisée: produit corrosi f (SGH05)

Selon le cas, il peut:

  • «ronger» la peau et attaquer les yeux en cas de projection
  • attaquer ou détruire les métaux.

Tête de mort : empoisonnement rapide (SGH06)

Même à faible dose, le produit est un poison rapide.

Selon le cas, il peut provoquer nausées, vomissements, maux de tête, perte de connaissance ou d’autres troubles plus importants entraînant la mort.

Point d'exclamation : allergies, irritations (SGH07)

Selon le produit, les effets peuvent être divers :

  • il empoisonne à forte dose,
  • il irrite les yeux, la gorge, le nez ou la peau,
  • il provoque des allergies cutanées (eczémas),
  • ils entraîne une somnolence ou des vertiges.

Silhouette irradiée: risque d’attaque de l’organisme humain (SGH08)

Il s'agit d'un produit entrant dans une ou plusieurs des catégories suivantes:

  • cancérogène,
  • mutagène (peut modifier l’ADN des cellules),
  • toxiques pour la reproduction, en diminuant la fertilité ou en attaquant l’intégrité du fœtus humain.
Il peut également s'agir d'un produit qui modifie le fonctionnement de certains organes (foie, système nerveux), qui attaque les poumons et provoque des allergies (asthme).

Poisson, arbre: risque de pollution (SGH09)

Il y a risque d'effets néfastes sur l’environnement, en particulier sur les organismes du milieu aquatique: poissons, crustacés, algues et autres plantes aquatiques.

Sur le même sujet