L'Egypte divisée sous le règne des rois de la IIe dynastie

Alors que l'Egypte sombre dans le chaos et se divise, Péribsen monte sur le trône à Abydos et s'empare de Memphis, la capitale de son rival.
15

Les Annales de Palerme indiquent que durant le règne de Ninetjer des troubles survinrent en Egypte. Ils s’accentuèrent après le long règne de ce dernier. Son probable successeur, le roi Weneg ne contrôla probablement que la Basse Egypte. Son nom est en effet attesté uniquement dans la région memphite.

Weneg, Sened et Noubnefer, rois de Memphis

Sened succéda peut-être à Weneg. Comme lui, ce roi est peu connu. Les tombes de ces rois n’ont pas encore été mises au jour. Sened semble avoir été un personnage relativement important car il bénéficia d’un culte funéraire jusqu’au début de la IVe dynastie.

Enfin, dans cette chronologie floue et dans cette succession trouble des rois memphites, il y a encore Noubnefer. Il n’est attesté que par deux pièces de vaisselle retrouvée dans le complexe funéraire de Djoser à Saqqara.

Péribsen

En Haute Egypte, un certain Péribsen semble avoir prit le pouvoir. Son nom fut retrouvé à Beit Khallaf, Abydos et Eléphantine. Sa tombe (tombe P) fut mise au jour dans la nécropole d’Umm el-Qaab (Abydos).

Péribsen en reposant dans la nécropole des rois de la Ière dynastie voulait-il indiquer qu’il descendait de ces rois? Souhait-il légitimer son pouvoir? A ce jour, ces questions demeurent sans réponse. Même si Péribsen était probablement un roi étranger à la famille régnante, il fut reconnu par ses successeurs. Il bénéficia d’un culte funéraire jusqu’à la IVe dynastie.

Péribsen, un adorateur de Seth?

Lors des fouilles de la tombe de Péribsen, les archéologues mirent au jour une grande stèle funéraire sur laquelle était inscrit son nom d’Horus . Contrairement à tous ses prédécesseurs, Péribsen fit surmonter le serekh dans lequel était inscrit son nom de l’animal de Seth à la place du faucon Horus! Certains égyptologues qualifient ce serekh de "nom de Seth" par opposition au traditionnel "nom d’Horus".

Le dieu Seth était l’un des protecteurs des rois. Il était lié à la force de ceux-ci. Péribsen souhait-il apparaître comme un homme puissant et fort? Seth était aussi lié à la région de Nagada. Péribsen était-il originaire de cette cité? Enfin, Seth était, dans la mythologie, un dieu qui combattait Horus. Péribsen combattait-il les rois (Horus) de Memphis?

La tombe de Péribsen

Péribsen fut le premier roi à disposer de pierre en grand nombre dans sa chambre funéraire. Il fit aussi surmonter son mastaba par un tertre. Ces deux innovations architecturales annonçaient déjà le complexe funéraire de Djoser et le début de l’Ancien Empire.

Péribsen, un roi conquérant

Durant son règne, Péribsen se lança dans la conquête du Nord de l’Egypte. Un plat portant son nom, retrouvé dans le complexe de Djoser à Saqqara, le qualifie de «conquérant». Il demeure malheureusement impossible, à ce jour, de savoir s’il réussit à soumettre toute la Basse Egypte.

Enfin, il existe un roi du nom de Sekhemib-Perenmaât. Pour plusieurs égyptologues (Grdseloff, Emery, Shaw, Nicholson et Dodson), il ne forme qu’un avec Péribsen. Ils pensent que le roi d’Abydos a modifié son nom quand il s’est emparé de Memphis. Ils soulignent que les éléments «per» et «ib» se retrouve dans le nom des deux rois. Pour d’autres chercheurs, il pourrait être un éphémère successeur de Péribsen car son sceau fut retrouvé à l’entrée de la tombe du conquérant. La pacification complète de l’Egypte fut effectuée par Khasekhemouy , le dernier roi de la IIe dynastie.

Bibliographie sélective :

BARTA (W.), Die Chronologie der 1. bis 5. Dynastie nach den Angaben des rekonstruierten Annalensteins , dans Zeitschrift für Ägyptische Sprache und Altertumskunde , b. 108, 1981.

DODSON (A.), HILTON (D.), The Complete Royal Families of Ancient Egypt , Le Caire, 2005.

WILKINSON (T.A.H.), Early Dynastic Egypt , Londres, New York, 2006.

Sur le même sujet