Huiles alimentaires et alimentation équilibrée

Chaque huile a des propriétés qui lui sont propres. L'utilisation d'huile d'olive, d'huile de noix, d'huile de colza... est nécessaire à l'équilibre alimentaire.

Les bienfaits d’une alimentation équilibrée et variée ne sont plus à démontrer. Mais bien souvent, dans le langage courant "repas équilibrés" rime avec variété de fruits et légumes et équilibre entre poisson et viande. La base de l'équilibre alimentaire réside aussi dans la multiplicité des céréales consommées et la variété des huiles consommées. En effet, sur le marché existe un grand nombre d’huiles qui ont chacune des propriétés nutritionnelles différentes et intéressantes. Ici, seul des huiles financièrement abordables seront traitées, mais pas besoin de plus si vous consommez de manière régulière ces différentes huiles.

Huile de tournesol :

L'huile de tournesol est une huile végétale très riche en acide gras essentiel oméga-6 mais pauvre en oméga-3. La température critique pour l’huile de tournesol est de 160 à 200 °C ce qui en fait une huile excellente à la fois pour la friture et la vinaigrette.

Huile de Colza :

L’huile de colza est à la fois riche en oméga-3 et en oméga-6 mais pauvre en acides gras saturés. Sa composition (en particulier le rapport oméga-3/oméga-6) est bonne pour l’équilibre de l’ensemble des matières grasses que nous consommons quotidiennement. Il est cependant déconseillé d’utiliser cette huile pour la cuisson des aliments.

Huile de noix :

L’huile de noix est réputée d’une part pour son gout et d’autre part par sa teneur en vitamine E en oméga-3 et oméga-6. C’est une huile intéressante pour la peau et pour le cœur, mais attention, c’est elle supporte mal la chaleur, c’est la raison pour laquelle mieux ne vaut pas l’utiliser en cuisson. C’est également une huile qui rancit rapidement, afin de la conserver plus longtemps, une fois ouverte, ranger cette dernière dans le réfrigérateur.

Huile d’arachide :

C’est une huile végétale riche en acides gras essentiels oméga-6 mais pauvre en oméga-3. Un des points négatifs de cette huile est sa haute teneur en acides gras saturés. Elle convient parfaitement à la cuisson d’ailleurs la cuisine asiatique l’a bien compris puisque la majorité des woks sont à base d’huile d’arachide.

Huile d’olive :

Il existe différents types d’huile d’olive mais leur point commun, et ce qui en fait un allié santé incontournable, est leur teneur en vitamine A, vitamine E et en acides gras mono insaturés. Les bienfaits liés aux vitamines sont surtout observés lors de consommation d'huile froide, comme dans les salades, car les vitamines sont détruites au-delà de 40 °C. Par rapport aux autres acides gras insaturés, l'huile d'olive est assez stable à la cuisson et garde en ce cas ses effets bénéfiques sur le cholestérol.

Tags:

Sur le même sujet