La diversité des produits financiers dérivés

Alors que la nervosité se fait toujours sentir du côté des places boursières, le trader chevronné peut se couvrir avec différents produits dérivés.
16

Les produits financiers dérivés sont de plus en plus populaires sur les marchés boursiers et très appréciés des investisseurs pour leur diversité, leur dynamisme ou leur capacité à protéger votre portefeuille. Le marché des produits dérivés représente le plus important volume d’échanges dont la valeur nominale est estimée à environ 600 000 milliards de dollars.

Apparus dans les années 70 avec la création du Chicago Board Options Exchange (CBOE) pour parer à l’incertitude financière et à la hausse du pétrole, ces nouveaux instruments connaissent aujourd’hui une évolution fulgurante. Ils permettent principalement de limiter les risques liés aux transactions réalisées sur l’élément sous-jacents (actions, devises, indices boursiers, taux d’intérêts ou encore matières premières) en anticipant les fluctuations des marchés et en profitant d’un effet de levier important.

Cependant, la grande diversité de ces produits peut en perdre plus d’un, il est donc conseillé aux investisseurs non professionnels d’acquérir les connaissances nécessaires avant d’aborder l’un d’eux.

Deux types de produits dérivés sont bien distincts : les produits fermes (contrats futures, swaps) et les produits optionnels (options, warrant). Les transactions sur ces produits peuvent avoir lieu soit sur des marchés organisés ou soit de gré à gré (ou OTC : over the counter).

Les Futures

Les Futures sont des produits standardisés, cotés sur les marchés qui permettent de profiter de la hausse comme de la baisse des fluctuations des prix du sous-jacent. Ce contrat consiste à acheter ou à vendre une quantité définie de sous-jacent à un prix fixé à une date d’échéance future. Leurs principaux sous-jacents financiers sont les taux-ibor, les papiers obligataires, les indices boursiers et les devises. Toutes les conditions du contrat doivent être définies à l’avance : la quantité, la qualité du sous-jacent, son prix à une date future, la date d’échéance, le mode de livraison et le montant de la marge.

Les CFD

Le trading sur CFD offrent la possibilité de négocier sur une importante variété de marchés : les actions, les matières premières et les indices boursiers. Ils vous permettent d’anticiper les fluctuations de cours de différents supports financiers. L’avantage étant de profiter de la hausse comme de la baisse de milliers de sous-jacents mondiaux. Mais le principal intérêt du produit est l'effet de levier. Dans ce contrat, les parties échangeront la différence de valeur d’un instrument financier entre le moment auquel le contrat est ouvert et le moment auquel le contrat est fermé.

Les options

Les options sont également utilisées pour gérer les risques financiers. Elles sont plus accessibles aux petits porteurs comparées aux contrats à terme ou aux swaps. Dans ce contrat, un acheteur et un vendeur s’accordent sur un sous-jacent. L’acheteur paie le prix de l’option pour acquérir un droit. Si le vendeur a besoin d’acheter ou de vendre un actif, il peut percevoir le prix de l’option. Le prix, la date et la période doivent être fixés dans ce contrat. Les deux types d’options sont l’option d’achat et l’option de vente.

Les warrants

Il y a encore quelques années, les produits dérivés se limitaient aux warrants uniquement accessibles aux professionnels. Ce contrat donne la possibilité d’acheter (le call) ou de vendre (le put) un titre financier. Le prix et la durée doivent être définis avant la réalisation de l’opération de vente ou d’achat. Une autre caractéristique de ce contrat est la possibilité d’être transféré, c'est-à-dire cédé par son acquéreur à une autre personne disposée à acheter le warrant. Les émetteurs de warrants sont généralement des entreprises d’investissement ou des établissements de crédit. De plus, un plafond détermine le nombre de warrants que peut émettre une entreprise.

Les ETF à effet de levier

Les ETF ( exchange-traded funds ) ou trackers, bien connus du public français, sont des produits indiciels. Les ETF sont des fonds cotés en Bourse dont l’objectif est de suivre fidèlement la performance d’un indice donné (actions, matières premières ou obligation). L’ETF amplifie la performance de l’indice qu’il suit, par exemple si le CAC 40 progresse d’1%, un ETF donné pourra progresser de 2%. Il est possible d’acheter ou de vendre un ETF.


Sur le même sujet