Pourquoi les obligations d'Etat sont-elles si importantes ?

Les obligations d'Etat ont été et restent au cœur de l'actualité alors que la zone euro parvient difficilement à enrayer la crise des dettes souveraines.

La Grèce, puis l’Irlande ont été aidés par l’Union européenne. Le Portugal sera-t-il le prochain pays à devoir être secouru ?

Mais que sont les obligations d’Etat et pourquoi sont-elles si importantes pour l’économie d’un pays ?

Les obligations sont utilisées par l’Etat afin de pouvoir se financer. Le gouvernement emprunte essentiellement de l’argent à un prêteur – que ce soit une banque ou un investisseur individuel – en leur vendant des titres appelés des obligations. L’emprunteur qui est le gouvernement accepte ensuite de rembourser le prêt à une échéance donnée et de payer tout intérêt tout au long de ce prêt.

Les obligations d’Etat sont vues comme un investissement de long terme avantageux, spécialement pendant les périodes où les taux d’intérêts sont bas puisque le prêteur reçoit un taux d’intérêt fixe et récupérera son capital de départ à la fin de la période spécifiée. L’autre intérêt des obligations est qu’elles peuvent être vendues afin de tirer un profit sur les marchés financiers.

Cependant, cela comporte des risques. Si les taux d’intérêt grimpent soudainement alors la valeur d’une obligation fixée à un taux bas déclinera sur le marché.

De plus, comme pour n’importe quel prêt, si l’emprunteur, dans ce cas le gouvernement, a des difficultés financières et ne sait pas s’il pourra rembourser le prêt alors cela peut également faire baisser la valeur des obligations sur le marché.

Si un prêteur reçoit une obligation d’Etat valant 200 euros avec un rendement fixe de 5% et la valeur du marché de l’obligation baisse à 100 euros alors le paiement d’intérêt fixe demeure à 5% mais le rendement est plus important à 10%.

Quand un gouvernement veut trouver de l’argent en utilisant les obligations, il doit le faire au taux d’intérêt dicté par le rendement des obligations actuel sur le marché. Ainsi, les marchés d’obligations déterminent le coût auquel le gouvernement peut emprunter.

Et c’est pour cette raison que les prix des obligations sont importants pour l’économie d’un pays.

Pour illustrer cela avec un exemple récent. Après que le gouvernement irlandais ait été soutenu par l’Union européenne et une aide de 85 milliards d’euros le 29 novembre 2010, le taux d’intérêt des emprunts à 10 ans pour le gouvernement grec était de 11,9%, celui du Portugal de 7%, l’Espagne 5,2% et 4,6% pour l’Italie. On peut comparer ces chiffres avec ceux de l’Allemagne, dont le taux d’intérêt des emprunts à 10 ans était légèrement en-dessous de 2,7%.

Ces chiffres expliquent pourquoi la confiance des investisseurs mondiaux resterait mince au lendemain de l'opération de sauvetage irlandais. Ainsi, une autre crise de la dette souveraine pourrait-elle mettre fin à la zone euro ?

Sur le même sujet