Captain Eo porté par la magie de Jackson, Coppola et Lucas

En 1986, Michael Jackson est le Captain Eo, le héros d'un film futuriste en 3D, réalisé par Francis Ford Coppola et produit par George Lucas. Mythique !

Mélangez la Pop de Michael Jackson à l'univers intergalactique de George Lucas devant la caméra de Francis Ford Coppola et vous obtiendrez 'Captain Eo'. Sorti en 1986 sous la forme d'une attraction à Disneyland, ce court-métrage en 3D, de 17 minutes, reflète parfaitement la folie culturelle qui s'empare de la planète dans les années 80.

La tête dans les étoiles

C'est un fait. La première saga Star Wars a marqué un tournant dans l'histoire du 7e art. Grâce à sa trilogie, George Lucas a permis aux effets spéciaux de s'introduire pleinement dans le cinéma. Les batailles spatiales, les fusils et les sabres lasers. Tout est devenu réalisable. Il n'est donc pas étonnant de voir Lucas reprendre quelques uns de ses bons ingrédients pour offrir de la crédibilité à son Captain Eo en 1986. Ainsi, Michael Jackson adopte un look à mi-chemin entre Luke Skywalker et Lando Calrissian. Hooter, le petit éléphant grassouillet qui l'accompagne ressemble à l'un des musiciens du Palais de Jabba, etc...

L'histoire de ce film est très simple. Captain Eo et son équipage navigue à travers l'Espace pour trouver le "Supreme leader", une reine rongée par la colère, afin de lui ouvrir les portes de la beauté grâce à la musique. Les rayons musicaux de Jackson transforment les gardes de la forteresse en danseurs. L'armée de la reine devient la troupe du Captain Eo. La lumière dégagée par ce dernier prend le pas sur le royaume des ténèbres...

Michael Jackson, la valeur sûre... Outre la qualité du travail combiné de George Lucas et Francis Ford Coppola, 'Captain Eo' s'est également distingué grâce à la présence de Michael Jackson. Fort de l'immense succès de 'Thriller', le Roi de la Pop tente de s'imposer dans le monde du cinéma. Si l'acteur ne fait pas forcément mouche, ses talents de chanteur et de chorégraphe font merveilles. Dans 'Captain Eo', Jackson offre à ses fans "We Are Here To Change The World" et "Another Part Of Me" entre deux pas de Moonwalk. Pas de doute là-dessus. Michael Jackson est au top du top dans ce court-métrage galactique.

Remplacé par 'Chérie, j'ai rétréci le public' dans tous les parcs Disney à partir de 1996 et le début de la tornade judiciaire qui frappa Jackson, 'Captain Eo' est finalement ressorti des oubliettes en Juin 2010, un an après la mort de l'artiste. Mieux, les spectateurs ont désormais accès aux coulisses de cette attraction phare. La magie Jackson n'est pas prête de se dissiper...

Sur le même sujet