Les îles Skellig, en Irlande: un archipel unique au monde

Embarquez pour les îles Skellig, en Irlande, à la découverte d'un monastère perché et de l'une des plus grandes colonies d'oiseaux marins du pays du trèfle.
88

Une excursion en bateau vers les îles Skellig, situées à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de l’Irlande, est l’une des expériences les plus insolites à vivre lors d’un voyage dans ce pays. Qu’elles soient vues du large ou de la côte du comté de Kerry , les deux îles inhabitées paraissent inhospitalières et inaccessibles. Pourtant, c’est au sommet de Skellig Michael, la plus grande, qu’une communauté de moines vint s’installer au VIe siècle et y vécut pendant plusieurs siècles. C’est la seule île qu’il est aujourd’hui possible de visiter. La plus petite, Little Skellig, est une réserve ornithologique où il est interdit d’accoster.

Skellig Michael, classée au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco

Skellig Michael, aussi appelée Great Skellig, s’élève à 218 mètres au-dessus de l’océan. L’île héberge les vestiges d’un monastère, situés sur une plate-forme à flanc de falaise et accessibles par environ 600 marches taillées dans la pierre. Ils sont composés d’oratoires et de huttes de pierre en forme de ruches remarquablement bien conservés.

La date exacte de l’ installation de la première communauté de moines est incertaine. Saint Fionan aurait fondé le monastère au VIe siècle mais les premiers écrits mentionnant la présence de cette communauté de moines ne datent que de la fin du VIIIe siècle. Pendant près de 600 ans, la communauté, composée en moyenne de dix à treize moines, vécut sur l’île dans des conditions extrêmes. Les moines se nourrissaient de poissons et de légumes cultivés sur de petites parcelles de terre. Ils consacraient la majorité de leur temps aux prières et à l’étude de textes sacrés. Au XIIIe siècle, un refroidissement du climat et de violentes tempêtes obligèrent les moines à quitter l’île. Ils s’installèrent alors sur la terre ferme, à Ballinskelligs. Skellig Michael devint ensuite régulièrement, et jusqu’au XVIIIe siècle, un lieu de pèlerinage pour de nombreux chrétiens.

Les ruines du monastère sont exceptionnellement bien préservées, probablement en raison de l’isolement de l’île. En 1996, Great Skellig fut inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. L’Unesco a ainsi voulu reconnaître «la valeur universelle exceptionnelle du site qui est, à bien des égards, un exemple remarquable d'installation religieuse primitive sur un rocher pyramidal en plein océan, préservé grâce à son remarquable environnement» (Source : Convention mondiale du patrimoine de l’Unesco ).

Little Skellig, résidence de milliers d'oiseaux de mer

Little Skellig est la plus petite des îles de l’archipel. Elle est plus longue et moins haute que Skellig Michael, mais plus escarpée. L’île est une réserve naturelle et est donc interdite d’accès.

De nombreuses espèces d’oiseaux de mer y résident à l’année ou viennent coloniser ses falaises abruptes au printemps et durant l’été: goélands argentés, fulmars, macareux moines, mouettes tridactyles, pingouins, guillemots de Troïl… Little Skellig accueille également la plus grande colonie de fous de Bassan d’Irlande: plus de 20 000 couples y ont été recensés.

D’autres espèces marines peuvent aussi être observées dans l’archipel ou au large des îles Skellig: phoques gris, dauphins, requins pèlerins et baleines. L’archipel des îles Skellig est donc la destination idéale pour les amateurs de faune marine. Certaines excursions ne sont d’ailleurs organisées que pour l’observation des oiseaux. Si vous voyagez en Irlande, n’oubliez donc pas d’apporter une paire de jumelles pour observer les oiseaux ou encore tenter d’apercevoir des baleines.

Comment se rendre sur les îles Skellig ?

Les îles Skellig sont accessibles par bateau depuis les ports de Caherciveen, Portmagee, Ballinskelligs et Caherdaniel, situés au sud de la péninsule d’Iveragh, dans le comté de Kerry. Les départs sont possibles entre avril et octobre, uniquement si le temps le permet. Les bateaux déposent généralement les visiteurs sur Skellig Michael pour les reprendre environ deux heures plus tard. Ils font ensuite le tour de Little Skellig pour observer les oiseaux et les phoques gris. La durée totale de l’excursion est d’environ cinq heures.

Afin de préserver Skellig Michael, la fréquentation de l'île est limitée. Il est donc conseillé de réserver à l’avance. La visite n’est pas recommandée pour les jeunes enfants et les personnes à mobilité réduite car l’ascension de l’île et le débarquement sur la jetée demandent une bonne condition physique.

En cas d’excursion annulée par mauvais temps ou pour les visiteurs pressés parcourant la route touristique du Ring of Kerry en une seule journée, l’exposition présentée au musée Skellig Experience sur l’île de Valentia est une halte indispensable. Le musée présente l’histoire des îles Skellig et explique notamment les dures conditions de vie des moines sur Skellig Michael.

Vous trouverez également d'autres informations touristiques et pratiques sur l'Irlande en lisant les articles suivants:

Voyage dans le West Cork en Irlande du sud

Voyage en ferry vers l’Irlande

Règles et conseils de conduite à gauche en Irlande

Randonnée en Irlande : circuits et informations pratiques

Sur le même sujet