13 novembre 2011: journée mondiale de la gentillesse

Depuis 2009, le 13 novembre est l'occasion de lutter contre l'individualisme ambiant en célébrant la gentillesse. Quels bienfaits? Comment être gentil?

Partie du Japon dans les années 60, elle est très populaire aux Etats-unis, au Royaume uni, au Canada mais aussi en Inde ou au Brésil. Elle a été initiée par le World Kindness Movement en 1998 pour que les participants mettent en avant leur esprit bienveillant autour d'eux par des sourires, des gestes d'affection, de petites attentions... En France, elle a été organisée pour la première fois en 2009 à l'initiative d'Arnaud de Saint-Simon, directeur de la rédaction de Psychologies magazine.

Fort d'un gros succès public et médiatique, la journée de la gentillesse est l'occasion de "réenchanter le quotidien" par des petits gestes, des petits mots et rendre la vie sociale plus harmonieuse dans un contexte où les rapports sociaux sont de plus en plus violents et conflictuels.

Cette année, Psychologies magazine a mis en place deux axes majeurs: la bienveillance au travail et la gentillesse à l'école avec des conseils concrets pour les enseignants pour mettre en oeuvre cette Journée de la gentillesse à l'école.

Les bienfaits de la gentillesse

La gentillesse est certes bénéfique pour celui qui la reçoit mais aussi pour celui qui la dispense: c'est prouvé scientifiquement.

  • la gentillesse allonge la durée de vie: selon la psychologue américaine M.J. Ryan, les personnes gentilles vivent 9 ans de plus.
  • la gentillesse protège des maladies: des chercheurs de l'université du Michigan ont observé un renforcement du système immunitaire, d'où moins de maladies.
  • la gentillesse se transmet: elle bénéfique bien sûr à ceux qui donnent et à ceux qui reçoivent mais aussi à ceux qui sont témoins du don.
  • la gentillesse stimule le cerveau: d'après Stefan Einhorn, cancérologue suédois, la mémoire et la créativité d'une personne qui reçoit un cadeau, même petit, sont améliorées.
  • la gentillesse rend heureux: grâce à l'IRM, des chercheurs ont pu observer que la générosité et la gratitude produisent de l'endomorphine, l'hormone du plaisir qui est euphorisante, antidouleur et antistress.
  • la gentillesse protège de la dépression: la bonté stimule la sécrétion de sérotonine, antidépresseur naturel.

Petite liste d'occasions d'être gentil le 13 novembre... et les autres jours

  • Savoir écouter les autres sans les juger
  • Faire confiance aux autres: ses enfants, son conjoint... Adopter un dialogue basé sur la confiance
  • Sourire: un sourire peut réchauffer le coeur de ceux qui sont dans le besoin
  • Etre indulgent avec ceux qui nous entourent
  • Etre serviable: dans les transports en commun, avec ses voisins, ses collègues de travail
  • Donner ce qui ne vous sert plus: vêtements, livres, meubles, jouets...
  • Désamorcer les conflits au bureau plutôt que les activer en restant courtois même si vous n'êtes pas d'accord
  • Etre généreux au bureau: votre jardin regorge de légumes que vous ne consommez pas, mettez les à disposotion de vos collègues
  • Penser aux câlins avec les enfants même en cas de conflit pour les rassurer
  • Se mettre à la place des autres: même en cas d'erreur ou de bêtises de vos enfants, rappelez que vous aussi....
  • Etre disponible avec ses proches
  • Complimenter ceux que vous aimez et les autres sur leur tenue, leur jardin...
  • Etre patient
  • Rester cordial même si quelque chose agace
www.psychologies.com

Sur le même sujet