Astuces pour soigner les piqûres de l'été

Moustiques, guêpes, aoûtats, araignées, méduses, oursins: leur contact entraîne rougeurs et douleurs. Voici des astuces pour les éviter ou les traiter.
66

Avec les beaux jours, on se dénude pour profiter du soleil mais on s'expose aussi à toutes sortes de petites bêtes dont les piqûres, sans être graves la plupart du temps, sont très désagréables. Bien sûr, il existe des pommades voir des traitements qui soulagent mais on n'en a pas toujours sous la main. Il est possible de réduire l'irritation avec des produits que l'on a dans la maison ou au jardin.

Le vinaigre pour soulager les piqûres de moustiques

Lors d'un dîner à la tombée de la nuit, il est fréquent de subir les attaques des moustiques. Sauf en cas d'allergie, assez rare où il convient de prendre des médicaments antihistaminiques ou des corticoïdes, on peut appliquer de l'eau vinaigrée sur la boursouflure pour éviter de se gratter.

L'oignon pour limiter l'inflammation d'une piqûre de guêpes

Là encore l'eau vinaigrée peut s'avérer utile, mais on peut également appliquer un demi-oignon, ou encore une demie-pomme de terre crue. Des feuilles de cassis froissées peuvent aussi convenir. Bien entendu, en cas d'allergie et de piqûres multiples mieux vaut consulter rapidement un médecin.

La lavande contre les aoûtats

Lorsqu'on marche jambes nues dans l'herbe en été, on risque d'être piqué par ces petits parasites qui nichent dans l'herbe et dont les piqûres démangent énomément. En appliquant des feuilles de lavande froissées sur les zones touchées (le plus souvent au niveau des plis cutanés: arrière des genoux, ceinture...), on réduit les démangeaisons et l'inflammation.

Le cerfeuil pour soigner les piqûres d'araignées

Les araignées piquent le plus souvent la nuit entrainant une plaque rouge, assez douloureuse et enflée. Pour soulager rapidement, rien ne vaut une pommade antiseptique, mais pour les cas pas trop graves une compresse imbibée d' infusion de cerfeuil peut s'avérer suffisante. Mais si l'inflammation persiste, il convient alors de demander l'avis du pharmacien ou du médecin qui prescrira une pomade antibiotique.

Le persil contre les piqûres de puces

Dans les maisons de vacances anciennes un peu humides , il n'est pas rare qu'il y ait des puces de parquet dont les piqûres sont assez douloureuses. Des feuilles de persil froissées appliquées sur la plaque adouciront le feu de l'inflammation.

L'eau vinaigrée contre les brûlures légères des méduses

Le contact avec les filaments des méduses entrainent des boutons d'urticaire et des brûlures qui doivent être traitées impérativement par un médecin lorsq'elles sont très violentes. Dans les cas moins graves, il convient de rincer tout d'abord avec de l'eau de mer la zone touchée (pas d'eau douce car les vésicules remplies de venin se colleraient à la peau) puis d'appliquer dessus de l'eau vinaigrée.

L'huile pour ôter les piquants des oursins

Lorsque l'on a marché sur un oursin , la seule solution consiste à ôter les piquants avec une pince à épiler, mais pour faciliter cette opération, il faut faire tremper le pied dans une coupelle d'huile tiède.

On aplique ensuite une crème antiseptique. En cas de nombreuses lésions, consulter un médecin s'impose.

La chaleur contre les piqûres de vives

La vive est un poisson qui s'enterre dans le sable laissant dépasser une épine dorsale venimeuse dont la piqûre lorsque l'on marche dessus est très douloureuse. Pour calmer la douleur, il faut appliquer de la chaleur sur le pied pour détruire le venin: on peut poser le pied sur le sable lorque celui ci est très chaud ou bien plonger le pied dans une bassine d'eau la plus chaude possible ou encore appocher le bout d'une cigarette allumée de la piqûre mais bien sûr en ne veillant à ne pas toucher la peau.

Sur le même sujet