Le permis en candidat libre, bonne ou mauvaise idée?

Peu connu, le permis de conduire en candidat libre présente une alternative bon marché et possible pour des candidats motivés.
216

Passer son permis peut s'avérer très couteux, Il faut souvent ajouter des heures complémentaires au forfait minimum obligatoire de 20 heures.

De plus, le choix de l'auto-école est primordial mais si celle-ci n'est pas à la hauteur de vos attentes, il vous sera difficile de réaliser le transfert de votre dossier car ces dernières sont réticentes à reprendre des clients provenant d’autres auto-écoles.

Pour effectuer le « bon choix », il existe quelques éléments à prendre en considération.

Les statistiques sur le pourcentage de réussite d'une école sont accessibles sur demande auprès de la préfecture de votre région. Ces données sont livrées avec un numéro d’agrément. A vous d'effectuer les recherches pour rapprocher ce fameux numéro d'agrément avec le nom de l'auto-école.

Néanmoins, ces informations ne sont pas significatives puisqu'elles donnent un pourcentage de réussite sans tenir compte du nombre de candidats présentés. Certaines écoles choisissent en effet de ne présenter que les candidats éligibles au permis afin d'avoir le pourcentage de réussite le plus élevé.

Ce classement n'est donc pas un élément significatif de la performance et de la fiabilité pédagogique de l'auto-école.Ajouter à cela, les pratiques douteuses de certaines agences, et quelquefois le dilettantisme du moniteur.

Une facture qui grimpe vite

Actuellement, la loi impose le suivi de vingt heures minimum, la moyenne nationale se situe plutôt autour de vingt-huit heures. Avec des disparités entre les régions. Comme l'affirme Gérard Acourt, président de l'association ECF, École de conduite française, « si les prix pratiqués sont très diversifiés en France, même à l'intérieur d'un réseau, il faut compter entre 1 300 et 1 400 € pour une formation globale sérieuse ».

Les auto-écoles proposent le plus souvent des forfaits, comprenant deux volets, code et conduite. Les forfaits de base comprennent généralement les vingt heures minimales obligatoires pour la conduite, à des tarifs très variables : de 940 à près de 1 200 €.

Ces forfaits intègrent une formation illimitée au code et une présentation aux deux examens, les candidats pouvant se rendre dans une salle de cours autant de fois qu'ils le désirent.

Si un plus grand nombre de cours pratiques s'avère nécessaire, il faut payer des heures supplémentaires, dont le prix s'échelonne de 35 à 50 € auquel il conviendra de rajouter en cas d'échec aux examens les frais de réinscription : de 60 à 85 € environ pour le code et de 60 à 125 € environ pour la conduite.

Au total, le forfait le plus abordable au départ (940 € pour vingt heures) finit à 1650 € avec dix leçons de conduite supplémentaires à 50 € et le passage de chaque examen deux fois.

Certaines auto-écoles proposent d'emblée des modules de vingt-cinq ou trente heures… Pas forcément plus chers au final, si cela permet d'avoir son permis du premier coup.

Le permis en candidat libre

Il est possible de ne pas faire appel à une auto-école pour passer le permis de conduire de la catégorie B (voiture).

Cette alternative est-elle efficace? Est-ce une aubaine pour obtenir son permis à bas cout ?

Quelles en sont les principes et les conditions pour l'apprenti conducteur?

Le candidat s'adresse lui-même à la préfecture pour s'inscrire à l'examen en remplissant le formulaire Cerfa n°11246*03 et en demandant de passer cette épreuve en candidat libre.

Il recevra de la préfecture une convocation à l'épreuve du code et à l'épreuve pratique. Les places d'examen sont accessibles en priorité aux candidats présentés par une auto-école.

Pour la partie théorique rien de plus simple, il existe de nombreux manuels et DVD ( 30 €) qui permettent d'acquérir les fondamentaux du code de la route progressivement et à un rythme choisi. .

Pour la partie pratique, le futur candidat choisira un moniteur personnel de préférence un ami ou un membre de la famille, celui-ci devra être titulaire du permis de conduire sans interruption depuis au moins 5 ans. Le postulant devra également acquérir un livret d'apprentissage en vente libre en librairie (moins de 10 €).

Pour le véhicule, il existe des agences de location de voiture à double commande , ainsi de nombreuses agences comme permis pas cher ou free conduite propose des forfait de 20h entre 249 et 290 € soit une douzaine d'euros l'heure de conduite au lieu des 50 € pratiqués habituellement !

Le véhicule devra répondre aux normes énoncées par la prefecture , pour en prendre connaissances, vous pouvez consulter les obligations du véhicule d'apprentissage .

Le véhicule doit faire l'objet d'une assurance couvrant sans limites les dommages pouvant résulter d'accident causés aux tiers ainsi qu'aux personnes transportées notamment durant la formation et lors du passage de l'examen du permis de conduire.

Le jour de l'examen, votre accompagnant sera présent et il est le garant que vous avez bien effectué les 20 h de conduite requises pour être présenté à l'examen. C'est également le postulant qu permis qui fournira le véhicule muni d'une assurance spéciale le jour de l'examen. Le cout est d'environ 100 € pour la demi-journée.

Bonne ou mauvaise solution?

Ce type d'apprentissage coute 40 à 50 % moins cher qu'un permis préparé dans une auto-école traditionnelle. Cependant, les délais de présentation aux examens aux examens sont plus long que ceux négociés par votre école car en tant que candidat libre vous n'êtes pas prioritaire.et le bureau de la circulation tentera de vous décourager car la gestion des candidats libre entraîne une surcharge d'activité pour ce service de la préfecture.

En revanche, une fois l'inscription prise en compte vous recevrez directement par courrier vos dates de convocation et vous pourrez commencez à vous organiser

Vous pouvez être amené à compléter cette formation avec des heures dispensées dans une auto-école, encore une fois vous ne serez pas prioritaire et cela représentera un surcout important.

Enfin, les chances d'obtenir votre permis de conduire sont réduites car les inspecteurs sont plus sévères avec les candidats libres.

Le permis en candidat libre peut être la solution d'un point de vue économique mais exige de la part des candidats une régularité et une volonté dans le dans le processus d'apprentissage, ainsi que de ne pas être soumis à des contraintes de temps trop importantes.

Sur le même sujet