Crest : le festival qui fait vibrer les cordes vocales

Du 29 juillet au 4 août, la cité médiévale de Crest organisera la 37e édition du Crest Jazz Vocal. Un festival innovant et surprenant.
6

Le 9 mai dernier a eu lieu au Conseil général de la Drôme , la présentation de la 37e édition du Crest Jazz Vocal. Un festival de jazz dédié à la musique vocale et aux musiques improvisées qui se déroulera du 29 juillet au 4 août. Crest est aussi une cité médiévale surplombée par un fantastique donjon située au coeur du Val de Drôme. Le festival est une manifestation qui jouit d’une bonne implantation dans les départements et régions limitrophes. Il constitue par sa situation géographique privilégiée un trait d’union entre Paris (2h30 via TGV) et la Côte d’Azur.

Promouvoir le jazz, sensibiliser le public

Né de l’initiative d’une poignée de passionnés de musique contemporaine le festival aujourd’hui est considéré comme un pionnier en région Rhône-alpes (Il coexiste avec celui de Vienne , Rhino jazz Festival, Nîmes, Montélimar, Grenoble). Festival à dominante rural et décentralisé ses organisateurs diffusent un jazz transnational et libéré des clichés d’une musique élitiste et urbaines. Stars planétaires du jazz (Ray Charles, Nina Simone, Manu Dibango) ou monstres sacrés de la scène française ( Claude Nougaro, Thomas Dutronc, Eddy Mitchel) le festival a accueilli tous les courants musicaux liés au jazz. Le jazz offre un lointain cousinage avec le blues, la funk, la soul ou le hip hop mais peut convenir aussi à la variété française et internationale quand celle-ci se met à swinguer.

Un concours à la renommée internationale

Des formations venues du monde entier et des artistes régionaux fouleront la grande scène de l’Espace Soubeyran. Chaque soir le jazz prendra possession des lieux. En fin de journée à l’heure de l’apéritif, les ruelles pavées de la vieille ville résonneront des sonorités jazz du concours de nouveaux espoirs de la scène vocale jazz. Ce rendez-vous existant depuis 1988 met à l’épreuve sur le parvis de la place de l’église, pendant 45 minutes huit formations départagées par un jury de professionnels. Des prestations rémunérées par la Sacem et la spedidam. Le lauréat se produira sur la grande scène de l’espace Soubeyran, en première partie du programme de samedi. .

Comprendre et aimer l’histoire du jazz

Nicolas Béniès, enseignant en histoire du jazz à l’université populaire de Caen animera une série de conférences (médiathèque de la Vallée de la Drôme) avec écoute musicale consacrées au « femmes du jazz ». Un groupe scolaire acceuillera une dizaine de stages consacrées à la musique vocale (jazz vocal, body percussions, guitare jazz).Une semaine d’ateliers enfant et adultes( tout niveaux) et de concerts qui se termineront samedi 4 aôut par une grande fiesta organisées par les élèves et professeurs.

Soirée festives aux sources du jazz

Le festival s’ouvrira Dimanche 29 juillet avec Yakamoz Quintet une formation qui s’approprie les standards du jazz. Anne Sila, chant et violon est promise à un bel avenir. Lundi 30 juillet, place au concert « Zèbre à trois » destiné à un public enfant avec Chtriky. Le groupe mené par Hervé Peyrard et son ukulele distille situations loufoques et personnages touchants.

Soirée Spedidam avec Mina Agossi et Didier lockwood

Le 31 juillet, soirée Spedidam avec Jazz Action Valence Contreband qui rendra hommage à Carla Bley. La marraine du festival Mina Agossi présentera son album « Red eyes » du blues sensuel et apaisant. Didier Lockwood renouera avec une formation rock jazz. Star interplanétaire violonniste il a joué sur les plus grandes scènes internationales. Il a participé à plus d’une trentaine d’albums dont plusieurs b.o.f de films d’animation (La Reine soleil, Les enfants de la pluie).

Du blues et du jazz made in France

Soirée blues avec les grenoblois de Mountain men, un duo hors norme déjanté et habité. Charles Pasi est un jeune homme, 27 ans, un timbre de chanteur noir américain, il mélange habilement les rythmes jazz et les sonorités plus rock. Jeudi 2 aôut, soirée jazz en France avec Perrine Mansuy touchera le public avec son écriture soignée et ses mélodies à la croisée des chemins entre le jazz et la musique pop. Nguyen Lé est un guitariste d’origine asiatique. Avec Songs of freedom, Il revisite les classiques de la musique pop (Beatles, Led Zeppelin, Stevie Wonder.

Aux frontières de la soul et de la funk

Vendredi 3 août : soirée soul funk avec FM Laeti, c’est la fusion du jazz, de la soul, de la pop et du rock.son premier single Rise in the sun est devenu un tube dès ce printemps.Electro Deluxe c’est une formation de 6 musiciens aux influences soul, jazz, funk, hip hop. Section cuivre étincelante, chanteur américain à l’ énergie communicative, le groupe distille son groove incomparable sur toutes les scènes de France et de l’étranger.

Soirée caliente et jeunes talents

Samedi 4 aôut, le lauréat du concours de jazz vocal assurera la première partie Afro Cuban all Stars né en 1995 pour promouvoir la gamme complète de la musique cubaine. Bolero, Chachacha, salsa, son montuno, timba, guajira, danzon, rumba, abakua. Une soirée caliente qui laissera sans aucun doute un souvenir mémorable.

Renseignements pratiques

  • Location : www.fnac.com
  • Bureau du festival :

BP 524 26400 Crest

04 26 60 38 43

  • contact@crestjazzvocal.com
  • Autoroute : sortie Valence sud ou Loriol
  • TGV Valence, navette car ou train

2H 30 de Paris

Sur le même sujet